Carpet Academy | Moquettes en lé, Dalles de moquette, Entretien de la moquette

Réussir chaque étape du processus dans les temps en respectant le budget prévu

Ceci est le deuxième chapitre de l'e-book: Comment s'assurer que la pose d'une moquette est rentable.
Téléchargez le guide complet ici.

La pose de la moquette étant une des dernières étapes du projet, vous n’êtes pas à l’abri de contretemps. Il pourrait se produire un effet « domino » et un retard pourrait avoir des répercussions sur tout le processus.

Cela arrive bien trop souvent. Vous arrivez sur le site le jour de la livraison de la moquette. Vous et votre équipe êtes prêts à passer à l’action. Vous découvrez alors que la moquette a bien été livrée, mais que le sous-plancher n’est pas prêt et que des peintres, des électriciens et autres corps de métiers s’affairent toujours sur le chantier, que les plans dont vous disposez ne sont pas les plans définitifs comme promis et que des murs supplémentaires ont été démolis ou des portes ajoutées. Ou, pire encore, on ne vous a pas informé sur la logistique et la moquette ne pourra pas passer par le monte-charge. Vous subissez des pertes financières sur les salaires et devez reprogrammer votre intervention.

Et cela à la fin du projet. Vous avez probablement été en contact avec un vendeur de votre fournisseur de moquette pendant une période allant de trois mois à trois ans avant que les spécifications et les coûts soient finalisés et que la moquette soit commandée. Si, comme de nombreux poseurs, vous payez la moquette, vos risques financiers peuvent être conséquents.

New call-to-action

La communication est essentielle

Voici les conseils du propriétaire d’une entreprise de pose de moquette: « Il est primordial d’établir de bonnes relations et une bonne communication avec le client, l’architecte et votre fournisseur de moquette et d’avoir une équipe performante sur le terrain ».

L’élaboration d’une check-list pour chaque projet peut vous éviter un grand nombre de difficultés et sauver votre marge bénéficiaire.

  • Vérifiez que les mesures réalisées par l'architecte tiennent compte d’un pourcentage approprié de gaspillage. Bien souvent, cela n’est pas le cas. Votre fournisseur de moquette doit vous aider à vérifier ceci et à calculer des mesures précises. Si le plan de l'architecte s'avère engendrer un horrible gaspillage, il est essentiel que vous et votre fournisseur de moquette le contactiez pour lui proposer d’autres solutions potentielles. Tout autre problème de spécifications susceptible de faire exploser les coûts doit être clarifié le plus tôt possible.
  • Assurez-vous que le vendeur de votre fournisseur de moquette avec lequel vous êtes en contact vous informe régulièrement, étant donné que les plans changent en fonction des mises à jour des coûts.
  • Avant la pose, veillez à établir une bonne communication avec le responsable du chantier afin d’élaborer un calendrier réaliste et de surveiller la progression. Un travail effectué précipitamment pourrait engendrer des défauts qui pourraient vous coûter cher plus tard. N’agissez pas sous la pression, attendez que le chantier soit totalement prêt pour la pose de la moquette.
  • Plusieurs jours avant la date de livraison, vérifiez que vos plans de pose, de raccords et de revêtement sont à jour, que toute la logistique est en place et que le chantier sera libéré et prêt pour vous.
  • Vérifiez auprès de l'entreprise en charge de la réalisation du sous-plancher que celui-ci sera terminé et qu'il n'y aura pas de problèmes d'humidité susceptibles de nécessiter des mesures d’atténuation.
  • Pendant les mois les plus froids, vérifiez auprès du responsable du chantier que le chauffage sera disponible et allumé. Cependant, tout chauffage au sol doit être éteint et refroidi et doit rester éteint pendant au moins deux jours suivant la pose de la moquette.

Pendant la pose

Voici quelques conseils supplémentaires pour vous assurer de fournir un travail de qualité pour chaque projet et à tous les coups :

  • Les moquettes doivent être posées lorsque le climat intérieur de la pièce correspond à ce qui est recommandé pour la colle. La température de la pièce et de la thibaude doit être comprise entre 17°C et 25°C et l'humidité relative entre 35% et 75%.
  • Le sous-plancher doit être de niveau, solide et robuste, sans fissures, ni aspérités. Ceci est particulièrement important pour la pose de revêtements tissés et de moquettes à poils ras et uniforme, étant donné que la structure du sous-plancher pourrait être visible à la surface de la moquette.
  • Dans la mesure du possible, la moquette et le sous-plancher doivent être protégés de la lumière directe du soleil pendant la pose et au cours des deux jours suivants la pose.
  • Déposez la moquette et tous les matériaux sur le chantier au moins 24 heures avant la pose afin que la moquette et la colle s’acclimatent. Posez la moquette en lé à plat.
  • Inspectez soigneusement l’ensemble de la moquette avant toute découpe et notifiez immédiatement tout défaut éventuel à votre fournisseur de moquette.

Prendre la peine et le temps de vérifier que le chantier est prêt et que toutes les conditions sont idéales peut sembler fastidieux mais, à terme, éviter les erreurs et les défauts vous évitera de devoir recommencer tout ou une partie de votre travail et de perdre de l’argent, et vous pourrez passer au projet suivant. Si vous êtes à un stade de croissance de votre entreprise qui ne vous permet pas de vous occuper vous-même de tous les détails et que des erreurs coûteuses se produisent, cela pourrait être le moment de recruter votre propre responsable de projet.

Dans le chapitre suivant, nous allons aborder le prix d’un projet de pose de moquette et les facteurs qui influencent le prix.

New call-to-action
Mette Jacobsen

Rédigé par Mette Jacobsen: Mette est la spécialiste en communication sur les tendances design de la moquette. Son enthousiasme pour les belles choses, que ce soient les moquettes ou les belles histoires font d’elle la personne idéale pour vous inspirer avec le projet du mois.