The Urge to Explore Space | Durabilité, Caractéristiques

Glossaire de la moquette

Ceci est le dernier chapitre "Guide ultime des moquettes". 
Téléchargez le e-book complet ici.

A

Antistatique :

Capacité d'une moquette à dissiper une charge électrostatique avant qu’elle n’atteigne un niveau qu’une personne peut ressentir

Aiguilleté :

Moquette aiguilletée cousue sur le dossier.

New Call-to-action

B

Boulochage ( Fuzzing) :

Il y a boulochage quand des particules pelucheuses se forment à la surface de la moquette. Cela est dû aux fibres qui se détachent en raison de torsions ou d’accrocs. Les nettoyeurs de moquettes professionnels peuvent cisailler la moquette afin d’éliminer les bouloches.

Boulochage ( Pilling) :

Une condition, souvent causée par un usage intensif, au cours duquel les différentes touffes de la moquette s’emmêlent les unes aux autres pour former des amas de fibres durs ou des « bouloches ». Ces bouloches peuvent être coupées à l’aide de ciseaux.

Bouclé :

Surface de moquette tissée ou tuftée dont les fils sont composés de boucles non coupées. Les boucles peuvent être de même niveau, texturées ou de plusieurs niveaux.

Boucles continues :

Fibre de moquette cousue en boucles non coupées de même taille. Cela crée une surface lisse et plane.

Boucles de plusieurs niveaux :

Moquette tissée ou tuftée avec des boucles de différentes hauteurs donnant un aspect sculpté, des motifs ou des nuances de teintes.

Bouclé à motifs :

Moquette tissée ou tuftée dont toutes les touffes sont en forme de boucles avec un motif aléatoire ou défini.

Bosselure :

Soulèvement d’une touffe ou d'une fibre au-dessus du niveau du velours. Il suffit de les couper avec des ciseaux. Cependant, si les soulèvements sont nombreux, faites appel à un nettoyeur professionnel, à un marchand ou à un poseur pour résoudre le problème.

C

Correspondance des couleurs :

Coordination des couleurs et des nuances. Les points ci-après sont essentiels pour la correspondance des couleurs :

1. La lumière sous laquelle les couleurs sont comparées. (Il est important d’utiliser la source lumineuse réellement utilisée dans l’environnement commercial).

2. La texture de la surface de l'objet auquel elle est assortie (une moquette velours coupée peut sembler plus sombre qu’une moquette bouclée réalisée avec le même fil).

3. La brillance de la surface de l’objet auquel elle est assortie (les fils plus brillants peuvent sembler plus sombres que les fibres moins brillantes).

Correspondance commerciale :

Correspondance des couleurs dans des limites acceptables ou avec une variation de couleur quasi invisible à l’oeil nu.

Correspondance des motifs :

Alignement de la moquette à motifs de manière à ce qu’il y ait une continuité du design au niveau des raccords afin que l’ensemble soit cohérent. Les motifs doivent être assemblés de la même manière qu’ils apparaissent sur la moquette elle-même, linéairement ou diagonalement.

Conservation de la texture :

La conservation de la texture ou la mémoire de la moquette est la capacité des touffes à conserver leur forme malgré le passage.

Construction :

Méthode de fabrication de la moquette, généralement tissée, tuftée ou nouée. Le terme peut également faire référence aux détails spécifiques d’une caractéristique particulière de la moquette, notamment le type de fibre, le degré de torsion du fil, la densité, la méthode de teinture, etc.

Collage par fusion :

Il s’agit d’un procédé thermoplastique qui implante les fils dans un composé vinylique liquide sur deux dossiers en une configuration sandwich. Une lame fend le sandwich afin de créer deux moquettes simultanément. Ce procédé qui utilise du filé sert uniquement à fabriquer des moquettes velours coupé.

Couleurs métamères :

Correspondance des couleurs entre deux matériaux de couleur identique sous certaines conditions d’éclairage, mais pas sous d’autres. Les correspondances de couleurs métamères sont courantes lorsque différents pigments ou colorants sont utilisés pour colorer deux matériaux.

Cisaillement aléatoire :

Texture de moquette créée par un cisaillement léger (rasage), soit de boucles de même niveau, soit de boucles hautes-basses de sorte que seules quelques touffes sont cisaillées. Le cisaillement donne une texture coupée et bouclée.

Choc statique :

Accumulation d'énergie électrostatique sur une moquette et la décharge consécutive vers une masse conductrice, comme une armoire de classement. Divers systèmes conducteurs de contrôle de la décharge statique sont utilisés dans les moquettes commerciales pour faire disparaître la charge statique avant qu’elle n’atteigne le seuil de sensibilité humaine qui est de 3,5 kV.

D

Densité moyenne du velours :

Poids du fil en unité de volume de la moquette. Elle est exprimée en onces par yard cubes dans la formule : Densité = poids du fil (en grammes par mètre carré) fois 36 divisé par l'épaisseur du fil ou la hauteur du fil (en millimètres). Les facteurs de densité moyenne du velours pour les moquettes commerciales sont compris entre 4200 et 8000.

Densité :

La densité fait référence à la quantité de fils par zone de moquette ou à la proximité des touffes. Une moquette à forte densité est plus résistante à l’écrasement et au matage.

Dossier :

Tissu et les fils qui composent le côté de la moquette posé sur le sol. Pour les moquettes tuftées, il existe deux types de dossiers.

Dossier principal : Tissu tissé ou non sur lequel les fils sont insérés par les aiguilles à touffeter.

Dossier secondaire : Tissu plaqué sur l’envers de la moquette pour la renforcer.

Dossier conventionnel :

Moquette avec un tissu tissé ou non tissé en latex stratifié principal et secondaire.

Dossier tissé :

Terme utilisé pour les dossiers principaux ou secondaires de la moquette tuftée, fabriqués par un procédé de tissage. Les dossiers secondaires sont généralement du jute tissé ou du polypropylène tissé.

Dégorgement par frottement :

Elimination de la teinture d’un tissu par frottement. Le dégorgement par frottement peut être causé par une fixation ou une pénétration insuffisante de la teinture, par l’utilisation de méthodes de teinture ou de teintures inappropriées, ou par un traitement et nettoyage insuffisants après la teinture. Le dégorgement par frottement peut se produire dans des conditions sèches ou humides.

Decitex :

Système métrique équivalent au denier ; équivaut au poids total en grammes de 10 000 mètres. Decitex est utilisé au Canada et en Europe.

Délaminage :

Forme de dégradation de la moquette tuftée où le dossier principal et les fils de la face se séparent du dossier secondaire.

Denier :

Denier est la quantité de fils par zone de moquette.

Denier des fils (lot) :

Le poids total en grammes de 9 000 mètres d'un lot de fils de filaments. Les deniers des fils de moquettes commerciales sont compris entre 1200d et 5000d.

Décoloration :

Perte de couleur due à une exposition à la lumière du soleil ou à la lumière artificielle, aux gaz atmosphériques y compris l’ozone, le dioxyde d’azote et le sulfure d’hydrogène, aux produits chimiques de nettoyage et de blanchiment comme l’hypochlorite de sodium et autres produits ménagers et industriels. Les installations commerciales dans les zones sujettes à ces expositions nécessitent un choix de moquette grand teint.

Débourrage :

Une moquette neuve tend à débourrer quelques semaines après la pose. Aspirer régulièrement la moquette peut résoudre ce problème. Le débourrage est plus courant pour les moquettes coupées et en laine. Les moquettes en fibres synthétiques (comme le nylon) ne débourrent pas autant.

E

Ecrasement :

Affaissement des fils, qui entraîne un matage de la moquette et sa perte de résilience. Cette forme de défaillance de la moquette se produit généralement dans les espaces fortement sollicités. Cela s’appelle également le « matage ». Il est possible de minimiser cet effet en utilisant des fibres plus résistantes, une construction plus dense, un poids légèrement plus élevé et (pour le velours coupé) des fibres torsadées plus hautes et un thermofixage approprié.

Echelle de gris internationale pour le changement de couleur :

Echelle de comparaison standard pour évaluer les degrés de changement de couleur compris entre 5 (pas de changement) et 1 (changement important).

Echelle de gris internationale pour le dégorgement :

Echelle de comparaison standard pour évaluer les degrés de dégorgement compris entre 5 (pas de dégorgement) et 1 (dégorgement sévère).

Eclat :

Brillance ou réflectivité des fibres, des fils, des moquettes ou des tissus. Les fibres synthétiques sont fabriquées en diverses catégories de brillance, notamment brillant, semi-brillant, semi-mat et mat moyen. L’éclat d’une moquette finie peut également être influencé par les méthodes de thermofixage du fil, la teinture et la finition. Dans les zones commerciales fortement sollicitées, on privilégie souvent les moquettes à fils plus mats pour leur capacité à dissimuler les salissures.

Ecrasement du velours :

Perte d'épaisseur du velours par compression ou flexion des touffes en raison du passage et de la forte pression de meubles permanents. Les touffes s'affaissent dans les espaces qui les séparent. Cela peut être irréversible si le velours n’est pas assez résilient et/ou si le velours n’est pas suffisamment dense par rapport à la sollicitation.

Epaisseur du velours :

L'épaisseur restante lorsque l'épaisseur du dossier est soustraite de l’épaisseur totale de la moquette finie.

Etirement :

Le procédé de pose d’une moquette sur une thibaude séparée en utilisant une bande à griffes avec un tendeur à levier.

Energie de surface :

Mesure technique de la tendance d'une surface, dans ce cas le velours de la moquette, à repousser les molécules d'une autre substance. Une énergie de surface faible fait référence à une action repoussante.

Effilochage :

Touffes d’une moquette bouclée tirées du dossier et résultant en de longs fils qui ressortent de la moquette. L’effilochage se produit lorsque la base des touffes n'est pas solidement scellée dans le composant du dossier.

F

Fibre :

La fibre est l'élément fondamental de la moquette. Les fibres de moquette sont fabriquées en nylon, polyester, coton, acrylique, laine et matériaux recyclés.

Finition :

Le traitement des moquettes après le tuftage (tissage) et la teinture de moquette s'appelle la finition. Les processus incluent l’application d’un dossier secondaire, l’application d’une thibaude en mousse, l’application d’un traitement antisalissure, le cisaillement, le brossage, la teinture, l’impression et autres.

Floqué :

Une moquette floquée est fabriquée en touffes de laine ou fibres de coton.

Fibre oléfine :

Également connu sous le nom de polypropylène. L'oléfine est une fibre légère volumineuse et couvrante. Cependant, la base en polymère assouplit la fibre, ce qui la rend moins résiliente, crée un point de fusion plus bas et entraîne une moins bonne conservation de la texture par rapport au nylon. La fibre oléfine ne doit être considérée que si le budget est la préoccupation principale, si la durée de vie espérée est limitée et si la conservation de l’aspect à long terme n’est pas une priorité.

Fil retors :

Le nombre de fibres simples tordues ensemble pour former un fil retors.

G

Grande largeur :

Moquettes en lé, aussi connues sous le nom "moquettes grande largeur", qui mesurent jusqu’à quatre à cinq mètres de largeur.

Gabarit :

Distance entre deux points d'aiguille sur les moquettes tricotées ou tuftées. Il est généralement exprimé en fractions de pouces.

H

Hauteur du velours :

Longueur des touffes mesurées de la surface supérieure du dossier principal à leurs extrémités. Pour la mesure, les touffes de velours doivent être doucement tendues, mais non étirées.

I

ISO (Organisation internationale de normalisation) :

Organisation mondiale et non gouvernementale dont le travail consiste à conclure des accords internationaux publiés sous forme de normes internationales.

Inclinaison du velours :

L’inclinaison du velours ou les différences de teinte est une caractéristique de la moquette coupée. Le passage plie les fibres de la moquette dans différentes directions, ce qui donne l’impression que certaines zones sont plus claires ou plus foncées que d’autres. Une aspiration régulière de la moquette lui redonnera une teinte uniforme.

M

Matage (Delustering) :

Fibres synthétiques avec additifs polymères et/ou modification de la coupe transversale qui limitent sa brillance naturelle ou sa réflectivité. Le matage améliore les caractéristiques antisalissures.

Matage (Matting) :

Le matage est l’adhérence généralement inévitable des fils de moquette en raison du passage ou de la saleté.

Moquette tissée :

Moquette fabriquée sur un métier à tisser. Le velours dit par la chaîne s’entrecroise avec la trame et les fils du dossier appelés fils de chaîne. Ces fils sont bloqués avec les fils de trame. Des fils de chaîne de force sont utilisés pour une plus grande stabilité. Le tissage est une méthode de fabrication plus lente, plus coûteuse et qui exige plus de main-d'oeuvre que le tuftage. La moquette tissée se distingue par ses motifs complexes et ses textures maîtrisées et personnalisées.

Moquettes collées par fusion :

Le matériau de dossier pour la moquette collée par fusion est un assemblage de vinyle en couches ou de composant plastique et de canevas en fibre de verre pour la stabilité dimensionnelle.

Moquette hybride :

Moquette dont la construction combine deux ou plusieurs types de fils.

Moquette nouée :

Moquette coupée et nouée (par point ou surjet sur tous les côtés) mais non fixée au sol.

Moquette imprimée :

Moquette avec des motifs colorés imprimés. Les méthodes d'impression incluent l’impression sérigraphique à plat, l’impression sérigraphique sur rotative et l’impression sous pression moderne, programmée par ordinateur.

Moquette matelassée :

Moquette avec thibaude, rembourrage ou sous-couche intégré.

Mémoire :

La mémoire de la moquette fait référence à la conservation de la texture.

N

Non tissé :

1. Toute moquette fabriquée avec une méthode autre que le tissage, mais particulièrement celles composées de fibres assemblées par des procédés chimiques, mécaniques, adhésifs ou de fusion.

2. Tout matériau de dossier principal fabriqué avec une méthode autre que le tissage.

O

Ondulation :

La chaleur et l'humidité peuvent faire onduler la moquette en lé. Un marchand ou poseur de moquette professionnel peut retendre la moquette à l’aide d’une tendeuse télescopique.

Ombrage :

Différence apparente de nuances entre des zones de la même moquette causée par l’usure normale et/ou la différence aléatoire de la direction du velours. II s’agit d’une caractéristique de la moquette coupée. Il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication.

P

Pose en cascade :

Les escaliers sont composés d’un plan de marche (la partie supérieure horizontale d’une marche) et d’une contremarche (la partie verticale entre deux plans de marche). La pose en cascade fixe la moquette en deux points de chaque marche (l’un à l’arrière du plan et l’autre en bas de chaque contremarche). Ce type de pose prolonge la durée de vie de la moquette sur les escaliers. Lorsque la moquette posée sur les plans est usée, elle peut être enlevée, inversée et posée à nouveau en installant les parties usées sur les contremarches.

Pose en diagonale :

Une pose en diagonale est un motif qui se poursuit de manière diagonale ou à 45 degrés sur toute la moquette vers le bord du raccord..

Poids facial :

Le poids facial équivaut au nombre de fibres par mètre carré sur la face de la moquette (dossier non compris). Le poids facial a un impact sur la performance et la durabilité. Le poids facial diffère de la densité car il varie en fonction de la hauteur de la moquette.

Poids du velours :

Poids en grammes de la fibre par mètre carré de moquette.

Poids des filés :

Nombre total de fils utilisés pour le fil de la moquette. Il est mesuré en grammes par mètre carré.

Peluchage :

Fragments de fibres détachés restant du processus de fabrication qui apparaissent à la surface de la moquette. Pour y remédier, il suffit d’aspirer la moquette.

PVC rigide ou PVC à cellules fermées (polychlorure de vinyle) :

Principalement utilisé dans les dalles de moquette en raison de son poids et de sa rigidité. Le PVC donne un dossier stable et rigide avec peu de rembourrage, mais une excellente adhérence et stabilité de la touffe.

Pour les moquettes tuftées :

1. Dossier principal – En tuftage, un tissu tissé ou non dans lequel le fil est inséré par des aiguilles à touffeter. Généralement du polypropylène tissé ou non pour moquette. Dans le passé, on utilisait du jute tissé.

2. Dossier secondaire – Tissu stratifié sur l’envers de la moquette pour renforcer et accroître sa stabilité dimensionnelle. Généralement du polypropylène tissé ou non.

Pour les moquettes tissées :

Les dossiers des moquettes tissées sont les « fils de construction » comprenant les chaînes de liage, les chaînes de force et les duitages ou fils de remplissage qui sont tissés avec le fil d’habillage pendant la création du tissu de la moquette.

Peluche :

Une moquette coupée dont chaque fibre semble coupée à la même longueur. La moquette offre une surface lisse et luxueuse.

Plis :

Une mesure du nombre de fils enroulés ensemble pour produire le velours de la moquette finie. Par exemple, un fil double épaisseur signifie que chaque touffe est composée de deux fils enroulés ensemble. Pour les moquettes coupées, les fils double épaisseur doivent être thermofixés pour éviter leur détorsion sous l’effet du passage.

R

Raccords doublement collés :

Les raccords doublement collés fixent la moquette sur le sol nu afin d’éviter la dédoublure et l’effilochage des bords. Les poseurs doivent doublement coller les raccords pour éviter l’effilochage.

Résistant à la flamme :

Terme utilisé pour décrire un matériau qui se consume lentement ou auto-extinguible après retrait de la source externe d’inflammation. Un tissu ou un fil peut être résistant à la flamme en raison des propriétés de la fibre, du niveau de torsion du fil, de la construction du tissu, de la présence de retardateurs de flammes ou d’une combinaison de ces facteurs.

Répétition :

La distance entre un point du design d’une moquette à motifs et le point suivant où le motif identique apparaît à nouveau, mesurée dans la longueur et dans la largeur de la moquette. Le fait de faire correspondre le motif génère inévitablement des déchets de moquettes afin d’obtenir la meilleure correspondance possible, qu’il s’agisse d’un motif linéaire ou diagonal.

Résilience :

La capacité de la moquette à revenir à sa texture et à son épaisseur d'origine après chaque passage ou compression due au poids des meubles. Également connu sous le nom d’«élasticité».

Retardateur de salissures :

Finition chimique appliquée sur les fibres ou les surfaces de la moquette pour éviter la fixation des salissures.

S

Shaggy :

Moquette avec une construction velours coupée caractérisée par ses mèches longues et épaisses.

Solidité des couleurs :

La capacité d'une fibre ou d'une moquette à conserver sa couleur lorsqu’elle est exposée

1. à la lumière ultraviolette,

2. au dégorgement par frottement (humide ou sec)

3. aux conditions atmosphériques (conformément aux normes de test du gouvernement et du fabricant).

Solidité au frottement :

La résistance de transfert de couleur d’une surface en tissu ou fils colorés vers une autre surface ou zone adjacente conçue avec le même tissu, principalement par frottement.

Stabilité dimensionnelle :

Capacité de la moquette à conserver sa dimension et sa forme une fois posée. On obtient généralement la stabilité dimensionnelle de la moquette tuftée en appliquant un dossier secondaire. Pour la moquette tissée, la stabilité dimensionnelle est généralement assurée en choisissant des fils de dossier stables, particulièrement le bourrage et le remplissage, ainsi qu’en appliquant du latex sur la moquette terminée.

Stabilité à la lumière :

Le degré de résistance à la décoloration due à la lumière du soleil des matériaux textiles teints.

Sollicitation très élevée :

Plus de 10 000 passages par jour. Pourrait également inclure une sollicitation directionnelle, non directionnelle, pivotante et par roulement, ainsi que la saleté.. Voir «unités de passage».

Stries :

Formation apparente de stries sur la moquette à motifs résultant de la juxtaposition linéaire de motifs dans une seule direction. Cela est généralement plus visible dans la longueur. Ce n'est pas un défaut de la moquette, mais est inhérent à certains designs. Les personnes en charge du projet devraient visualiser les rouleaux de moquette posés sur un sol afin d’évaluer l’importance de cette caractéristique sur des motifs géométriques ou chargés. Cette caractéristique peut ne pas être appropriée pour les longs couloirs ou autres grands espaces, mais sera invisible dans les petites salles.

T

Teinture Beck :

Teinture de la moquette grège tuftée dans une grande cuve de liquide colorant. Lors de ce processus, le rouleau de moquette est cousu sur un anneau puis continuellement tourné et immergé dans la cuve chauffée pendant plusieurs heures. Le plus communément utilisée pour la moquette velours coupée, elle permet d’obtenir des coloris personnalisés.

Ternissement :

Terme qui s’applique aux fibres manufacturées qui ont été chimiquement ou physiquement modifiées pour réduire la brillance de la fibre.

Tissus grèges :

Terme désignant la moquette non teinte ou non finie.

Tendeuse télescopique :

Outil utilisé pour poser la moquette grande largeur afin d’éviter les plis et les ondulations.

Test de contrôle de la décharge statique :

Mesure de la quantité de décharge statique qui se produit dans des conditions définies.

Thibaude :

Matériau posé sous une moquette pour la souplesse et le maintien. Elle contribue à réduire le bruit, accroît les propriétés isolantes et garantit un confort de marche plus souple. L'achat d'un mauvais type de thibaude pourrait invalider votre garantie. Également connu sous le nom de rembourrage ou sous-couche.

Thibaude intégrée :

Un rembourrage, du caoutchouc mousse ou du polyuréthane par exemple, qui fait partie intégrante du dossier.

Tufté :

Procédé de fabrication de la moquette. Des touffes de fibres sont insérées à travers un dossier de moquette pour créer un velours coupé ou bouclé.

Titrage :

Un nombre utilisé pour décrire la taille du fil. Denier est utilisé pour les fils BCF et le titrage du coton pour les fils filés.

U

Usure par abrasion :

Usure ou changement de texture sur une zone de moquette qui a été endommagée par friction due au frottement ou au passage.

Unités de passage :

Le passage d’une personne sur une partie mesurée de moquette représente une unité de passage. Le passage est classé comme suit :

Léger : moins de 100/jour,

Modéré : 100 – 1000/jour,

Élevé : 1 000 – 10 000/jour,

Très élevé : plus de 10 000/jour.

V

Velours :

Surface visible d’une moquette composée de fils ou de touffes de fibres en boucles qui peuvent être coupées ou non. Également connu sous le nom de « face » ou « endroit » d’une moquette.

Velours coupé :

Une moquette dont les boucles sont coupées pour créer un aspect et un toucher texturés.

Velours coupé à dessin :

Fabriqué à partir de fils de Saxe, cette moquette se caractérise par son aspect sophistiqué dû au velours coupé et bouclé de même hauteur.

Vinyle :

Terme familier pour désigner le polymère synthétique, chlorure de polyvinyle. Également appelé PVC. Le PVC est utilisé comme revêtement arrière de la moquette pour les dalles et les produits de largeur 6’’ (15.24 cm). Pour les thibaudes fixes, on utilise également des mousses de vinyle. Un grand nombre de paillassons sont dotés de robustes dossiers en vinyle.

New Call-to-action
Mette Jacobsen

Rédigé par Mette Jacobsen: Mette est la spécialiste en communication sur les tendances design de la moquette. Son enthousiasme pour les belles choses, que ce soient les moquettes ou les belles histoires font d’elle la personne idéale pour vous inspirer avec le projet du mois.