AMELIORER LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL: LES 3 FACTEURS ESSENTIELS

← Page d'accueil

Texte : Tracey Ingram
Image du haut : Smart Dubai Office by dwp
 

Anciennement rédactrice en chef du magazine Frame, Tracey Ingram est aujourd'hui rédactrice indépendante spécialisée dans le design et dans la conception spatiale. Nous nous sommes associés à Tracey pour apprendre comment travailler dans un monde post-pandémique et pour explorer la façon d'améliorer le bien-être au travail grâce au design. Lisez la suite pour savoir pourquoi une approche holistique, la flexibilité des espaces et l'introduction d'éléments naturels dans nos lieux de travail sont 3 critères essentiels à prendre en compte.

 
pom_wellness-at-work_06
T Groupe Summit House London
© Michael Sinclair

Comment, quand et où travaillons-nous ? Il y a de fortes chances que ces trois adverbes produisent des réponses très différentes de nos jours qu'il y a dix ans. Grâce aux nouvelles technologies, nous sommes nombreux à pouvoir travailler à tout moment et de presque partout. Cependant nos appareils mobiles nous ont à la fois libérés et submergés, faisant de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée un concept de plus en plus insaisissable. Bien que les  individus soient responsables en grande partie leur propre bien-être - prendre le temps de faire une pause, de socialiser avec des collègues ou de se promener à l'extérieur - le design peut également jouer un grand rôle pour favoriser la santé physique et mentale.  Considérés de manière globale et holistique, les espaces dans lesquels nous travaillons peuvent nous aider à nous connecter les uns aux autres lorsque nous le souhaitons et à trouver un équilibre par la déconnexion. Ils peuvent aussi nous plonger dans la nature et favoriser la forme physique. Les espaces doivent s'adapter à nous, plutôt que l'inverse.

 

"Holistic health"

Le lieu de travail de la génération connectée a commencé dans ce que l'on pourrait maintenant appeler des «cimetières de bureaux» : des salles remplies de rangées de meubles surmontés d'un moniteur, leur uniformité était autrefois considérée comme le moyen d'optimiser l'espace tout en maximisant les performances. Mais des problèmes ont commencé à se poser. Il y a d'abord eu la question de l'ergonomie - comme nous le savons maintenant, la configuration standard" bureau-chaise" n'est pas propice à une posture saine. Les fabricants de meubles ont répondu avec des assises ergonomiques adaptées et des bureaux qui oscillent entre la station debout et assise.

  
pom_wellness-at-work_07
Recharge room at The Office Group’s Summit House London
© Michael Sinclair

Puis l'idée de passer autant d'heures de la journée de façon sédentaire a été remise en question, et les entreprises désireuses de retenir les talents ont commencé à proposer au personnel des lieux dédiés à activité physique : des espaces d'entraînement sur place, et des bureaux entiers conçus autour d'un grand escalier central pour décourager l'utilisation des ascenseurs. À partir de là, l'attitude des entreprises envers la santé physique sur le lieu de travail a commencé à devenir prépondérante. Les cantines sont devenues plus conscientes, servant des repas biologiques sains cuisinés avec des aliments issus de la production locale.

Plus récemment, l'attitude des entreprises envers la santé est devenue encore plus holistique, s'étendant également au bien-être mental. Le terme «bien-être» est maintenant entré dans la langue vernaculaire moderne - selon le Global Wellness Institute, l'économie mondiale du bien-être est désormais évaluée à 4,5 billions de dollars, contre 3,7 billions de dollars en 2015 - brisant les tabous sociétaux entourant le repos et la relaxation. Mais le repos et la relaxation peuvent signifier des choses très différentes pour différentes personnes. Lorsqu'une personne a envie d'une sieste ou d'un moment de méditation, une autre peut préférer se détendre avec de la musique ou de l'activité physique. Des espaces flexibles adaptés à ces activités variées - ou inactivités - commencent maintenant à apparaître dans les bureaux de coworking et d'entreprise.

pom_wellness-at-work_08-1
Grammarly Kyiv by Balbek Bureau
© Yevhenii Avramenk

Et ce n’est pas seulement la définition de la relaxation qui est ouverte à l’interprétation : les entreprises se rendent compte que les espaces de productivité revêtent de nombreuses formes. L'efficacité du bureau open space fait désormais l'objet de débats animés et une panoplie de produits est utilisée pour contrer ses aspects négatifs : les matériaux acoustiques, d'une part, s'attaquent au problème de la pollution sonore intérieure. Les matériaux plus doux dans leurs innombrables formes ont l'avantage supplémentaire de rendre les lieux de travail plus intimes et plus accueillants, leur effet apaisant étant un contrepoids indispensable à la profusion de surfaces intérieures dures.

 

Lorsqu'une personne  a envie d'une sieste ou d'un moment de méditation, une autre peut préférer se détendre avec de la musique ou de l'activité physique.

Tracey Ingram, spatial design and product specialist
 
 

Alors que nous avons jadis adapté notre vie et notre corps au travail, nous allons maintenant dans la direction opposée. Et la prise en compte du fait que chaque personne est différente conduit à une approche plus humaine du design, une approche qui fait place à une typologie flexible adaptée aux besoins variés des employés d'aujourd'hui.

"Mix & mingle"

La technologie a libéré les travailleurs des limites d'un ordinateur de bureau, ce qui fait qu'il est courant de travailler à distance au moins à temps partiel. Les enquêtes de Gallup et LinkedIn ont révélé respectivement que près de la moitié des Américains travaillent occasionnellement à domicile et 82% souhaitent travailler à domicile au moins un jour par semaine. Les avantages pour les entreprises et les employés semblent être réciproques : les travailleurs bénéficient de la flexibilité qu'ils recherchent, économisant peut-être quelques heures précieuses au lieu de se déplacer, tandis que les entreprises pouvent réduire la superficie de leurs bureaux en mettant en œuvre le "hot-desking".

Le revers de médaille est l'une des conséquences du travail à distance est liée à la soi-disant «épidémie de solitude». Si certains rapports affirment que le problème a été disproportionné, d’autres proclament sa gravité. Dans cette dernière catégorie, des recherches récentes de The Economist et de la Kaiser Family Foundation ont révélé que près d'un quart des adultes au Royaume-Uni et aux États-Unis se sentent souvent ou toujours seuls. Beaucoup ont déclaré que leur solitude avait eu un impact négatif sur divers aspects de leur vie.

 
pom_wellness-at-work_05
The Assemblage New York
© Mikiko Kikuyama

Même si nous travaillons dans le même immeuble, la technologie qui nous a mieux connecté à l'autre bout du monde a cependant créé de la distance. Nous sommes beaucoup plus susceptibles d'envoyer un e-mail à un collègue de l'autre côté de la pièce que de transmettre le message en personne. Des recherches récentes publiées dans le Journal of Experimental Social Psychology démontrent que les demandes en face à face sont 34 fois plus susceptibles de recueillir des réponses positives que les e-mails. De plus, prendre ces quelques mesures supplémentaires est tout simplement plus sain.

Il n'est pas étonnant que nous assistions à un contre-mouvement : des espaces sociaux dans les bureaux qui encouragent les rencontres. Pensez à des zones de détente informelles de type salon pour socialiser et collaborer, ou à des espaces ouverts qui ressemblent plus à un lobby d'hôtel chaleureux et accueillant qu'à un atrium de bureau. L'hospitalité joue également un rôle important ici. Les gens se tournent naturellement vers les zones communes où l'on peut se restaurer. L' espace "café-bar" est devenu la fontaine à eau des temps modernes - et certaines entreprises ouvrent même de telles offres au-delà de leurs portes pour élargir leur cercle social.

Le lieu de travail est le cœur battant d'une entreprise, une plaque tournante dans laquelle les utilisateurs peuvent échanger en face à face tout en interagissant avec la communauté au sens large

Tracey Ingram, spatial design and product specialist

Le besoin d'un sentiment d'appartenance a également engendré des espaces de coworking qui rassemblent et qui répondent à des besoins spécifiques, y compris le bien-être. Dans ces établissements, le temps de travail peut être interrompu par une séance de yoga, une visite au bar à smoothies ou une conférence éclairante. En fin de compte, il s’agit de créer des endroits où les gens veulent aller plutôt que d’être obligés de se rendre, d’autant que le travail à distance augmentera probablement. Le lieu de travail peut servir de cœur battant d'une entreprise, une plaque tournante dans laquelle les utilisateurs peuvent échanger en face à face tout en interagissant avec la communauté au sens large.

"Going green"

La population d’aujourd’hui a été surnommée la «génération intérieure» dans une étude réalisée par YouGov pour le groupe Velux. La recherche a révélé que la plupart des gens passent près de 90% de leur temps à l'intérieur, où l'air peut être de deux à cinq fois plus pollué qu'à l'extérieur. De plus, plus de 50% de la population mondiale vit actuellement dans des zones urbaines, un chiffre qui devrait passer à 68% au cours des 30 prochaines années. En nous plongeant dans la vie de la ville, nous nous déconnectons par conséquent de la nature. Pour ces raisons et bien d'autres, il est facile de comprendre pourquoi la demande de plantes d'intérieur a explosé ces dernières années (sous #plantsofinstagram seul, vous trouverez plus de 5,5 millions de publications). Et comme nous passons souvent plus d'heures éveillées au travail qu'à la maison, il n'est pas étonnant que la tendance se soit également introduite au bureau.

 
pom_wellness-at-work_01
ELHO Tilburg by Makers of Sustainable Spaces
© Pink Popcorn Creative

Visuellement, la tendance s'aligne sur un passage du minimalisme absolu à quelque chose de plus organique et naturel, mais il y a aussi une attraction physiologique : on dit que les plantes d'intérieur purifient l'air et soulagent la dépression et l'anxiété. Avec de plus en plus de preuves que les bureaux remplis de flore entraînent une réduction des jours de maladie ainsi qu'une productivité globale accrue, les architectes et les entreprises font appel à des spécialistes de l'écologie pour littéralement animer leurs espaces de travail. Les résultats vont des serres de type jungle aux jardins comestibles, même certaines cantines cultivent sur place leurs propres produits pour la consommation.

 
pom_wellness-at-work_02
ELHO Tilburg by Makers of Sustainable Spaces
© Pink Popcorn Creative

La verdure à une échelle beaucoup plus grande pourrait également aider à lutter contre le plus grand problème du changement climatique. Dans The Future We Choose, un nouveau livre des architectes du Paris Agreement, les auteurs imaginent un scénario bestcase dans lequel «l'air est humide et frais" même au coeur des villes. L'air est plus propre qu'il ne l'était avant la révolution industrielle. Nous avons des arbres à remercier pour cela. Ils sont partout."

Avec de plus en plus de preuves que les bureaux remplis de flore entraînent une réduction des jours de maladie ainsi qu'une productivité globale accrue, les architectes et les entreprises font appel à des spécialistes de l'écologie pour littéralement animer leurs espaces de travail.
Tracey Ingram, spatial design and product specialist

La protection de l'environnement naturel est primordiale, et les précurseurs dans le domaine ont déplacé la conversation de «comment pouvons-nous être durables?» à «dans quelle mesure pouvons-nous être durables?» Alors qu'une grande partie de l'effort vers de tels exploits durables est invisible, caché dans les infrastructures et les processus, la conception peut souligner l'intention. La renaissance du bois en tant que matériau de construction et d'intérieur, par exemple, signale un abandon des gros consommateurs d'énergie tels que le béton et l'acier, et présente l'avantage supplémentaire d'apporter une touche de nature à l'environnement bâti.

pom_wellness-at-work_04
ING Cedar in Cumulus Park Amsterdam by HofmanDujardin
© Matthijs van Roon

Les meilleurs exemples combinent naturellement la santé des personnes et la planète. Tout comme de nombreuses espèces du monde végétal, nous devrions avoir une relation symbiotique avec l'environnement : nous devrions être aussi bons envers lui que pour nous.

Revitaliser les espaces de travail

Commandez dès maintenant votre propre brochure Tiles & Planks gratuite ou explorez la collection en ligne et apprenez à créer des espaces confortables et accueillants. Alors que les sols deviennent de plus en plus importants dans le processus de conception architecturale et intérieure, les dalles et les lames sont  des matériaux pertinents, utiles et inspirants, conférant un impact significatif sur le bureau d'aujourd'hui - et de demain.

Conçus pour promouvoir le bien-être au travail, les revêtements de sol en dalles et de lames aident à répondre aux besoins et aux aspirations des employés, avec des options de conception qui favorisent des espaces de travail flexibles. Notre équipe d'experts est toujours à votre disposition pour vous aider à la conception de sols textiles pour votre futur projet de bureaux ou toute autre requête. Nous sommes impatients de vous entendre!


pom_tiles-and-planks_04
Grainy Texture and Stone Surface from Tiles & Planks

← Page d'accueil

Written by Mette Frydensbjerg Jacobsen: Mette is ege carpets' fashion savvy communications expert. Her keen eye for the sweet spot between beautiful carpets and great stories makes her our favourite pick for inspiring you with Project of the Month.

Trends and news, yes please

Design inspiration delivered straight to you